jeudi 20 septembre 2018

Les ateliers « être parents après la séparation »

Le calendrier des ateliers de dernier semestre 2018 est en ligne

Vous pouvez le consulter sur le caf.fr

En tant que partenaire potentiellement concerné par le sujet des séparations de couple et leur impact sur la cellule familiale, n’hésitez pas à relayer ces informations auprès de vos publics

Ces ateliers ont lieu chaque mois en deux points du département et sont organisés en partenariat avec l’union départementale des CIDFF et l’union départementale de médiation familiale

Ainsi tous les mois, les allocataires séparés, gardiens ou non de leurs enfants, sont invités à participer à une séance d’information de deux heures, co-animée par un travailleur social de la Caf, un médiateur familial et un juriste

Les séances doivent permettre aux parents de mieux comprendre les impacts de la séparation sur la cellule familiale, de développer leurs connaissances psychologiques et juridiques, d’appréhender les enjeux de la coparentalité, de connaître le réseau partenarial susceptible de les accompagner

Cette action s’articule avec l’offre de service autour de la séparation, assurée par les travailleurs sociaux Caf, et l’offre de médiation familiale. Elle s’inscrit également dans le cadre du schéma départemental des services aux familles

L'accompagnement des parents confrontés à une séparation s'inclut dans le dispositif national proposé par l’agence de recouvrement des pensions alimentaires (Aripa) www.pension-alimentaire.caf.fr

lundi 10 septembre 2018

L'aide au logement pour les étudiants, campagne 2018

Chaque année, entre les mois de juin et octobre, les Caf sont sollicitées par les étudiants qui souhaitent se renseigner et effectuer une demande d’aide au logement

Depuis 2015, la téléprocédure est entièrement dématérialisée depuis le caf.fr

En 2017, on enregistrait, sur l'ensemble du territoire, 730 000 demandes d’aides au logement, dont 652 000 réalisées sur le caf.fr, soit un taux moyen de dématérialisation de 89 %

Depuis cette année, une nouvelle offre de service a été mise en ligne qui se caractérise notamment par une nouvelle interface/ergonomie, plus adaptée au mobile, et incluant une sauvegarde automatique des données

L’objectif est double. Il s’agit :
  • de diminuer les flux de contacts inutiles sur le front office (renseignements, démarches, suivi de dossier)
  • de porter le taux de dématérialisation de la demande à 95 %
Afin d’accompagner les étudiants, nouveaux inscrits ou non, et leurs parents, les Caf mettent à disposition toute l’information sur la page dédiée du site www.caf.fr, avec des informations pratiques, des questions-réponses et des tutoriels

Les différentes étapes des démarches y sont précisées

L’estimation en ligne du montant de l’allocation
Le simulateur permet d’évaluer le montant de l'aide au logement, le budget nécessaire au loyer et d’orienter les recherches d’appartement

La demande
Elle se fait en ligne sur www.caf.fr, avec une adresse mail, le contrat de location ou le bail, le montant des revenus sur les deux dernières années, un relevé d’identité bancaire, le numéro d’allocataire des parents et leur Caf d’appartenance, ainsi que les coordonnées du bailleur et le montant du loyer

Le suivi de la demande via l’application Caf-Mon compte
Téléchargeable sur l’Appstore et GooglePlay, elle permet à l’étudiant de suivre l’avancement de son dossier et de ses versements. Il se connecte avec son numéro d’allocataire et un mot de passe envoyé par la Caf par SMS ou courrier

Le premier versement
Il a lieu deux mois après la validation du dossier par la Caf. Le droit est effectif à partir du mois suivant l’entrée dans les lieux, autour du 5 du mois

Une campagne d’information « #Welcomecheztoi » se déploie depuis le 15 juin, et ce jusqu’au 31 octobre sur internet et les réseaux sociaux. Enfin, la campagne se décline sous forme d’affiches et de flyers dans les Caf et les réseaux partenaires (Crous…)

Un multiaccueil inauguré à La Garenne-Colombes

Le 9 septembre, le multiaccueil Veuve Lacroix à la Garenne-Colombes, a été inauguré en présence de Philippe Juvin, maire de Colombes, Caroline Bordet, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, et de Hugo Dapino, premier vice-président du Conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré par la société Les petits Chaperons rouges, le multiaccueil dispose d’une capacité d’accueil de 45 berceaux

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf d’une subvention d’investissement de 423 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 19 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf qui sera prochainement signé, intègrera à son schéma de développement, la création des 45 places

vendredi 7 septembre 2018

Un multiaccueil inauguré au Plessis-Robinson

Le 1er septembre, le multiaccueil les P’tits mousses au Plessis-Robinson, a été inauguré en présence de Philippe Pemezec, sénateur des Hauts-de-Seine, Jacques Perrin, maire du Plessis-Robinson, Élisabeth Dubois, maire-adjointe déléguée à la famille et aux affaires scolaires et périscolaires, Christophe Hamiaux, maire-adjoint délégué aux équipements publics, à la voierie et à la gestion des services techniques, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

L’opportunité qui s’est présentée à la ville s’agissant de l’acquisition d’un vaste local d’un ensemble résidentiel, a permis le transfert de 70 places de la structure vieillissante des P’tits mousses. De par la superficie des nouveaux locaux, 39 places supplémentaires ont pu être créées, portant ainsi la capacité d’accueil globale à 109 places

Le multiaccueil a bénéficié de la part de la Caf d’une subvention d’investissement de 947 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 20 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf est renouvelé cette année, l’extension des 39 places sera ainsi intégrée au schéma de développement pour la période 2018-2021