jeudi 12 juillet 2018

Appel à projets : accueils petite enfance adaptés aux familles en situation d'insertion sociale et professionnelle



La Caf des Hauts-de-Seine reconduit son appel à projets qui vise à apporter une réponse à une problématique sociale identifiée, dans une perspective d’accompagnement, d’aide à l’insertion sociale et professionnelle et d’égalité des chances.
Il permet de soutenir les EAJE prêts à réserver des places, à adapter leur offre d’accueil et à accompagner les familles dans leurs démarches d’insertion sociale et professionnelle


Qui peut participer ?


Les associations, les collectivités locales et les entreprises sont éligibles. L’appel à projets est ouvert aux structures d’accueil du jeune enfant ou aux structures mettant en place des actions d’insertion visant l’insertion sociale et professionnelle des familles.
Un référent devra être identifié. Il sera le coordonnateur de l’ensemble du projet et le garant de la cohérence des actions développées

Pour quels projets ?


Répondant aux besoins spécifiques des familles confrontées à des horaires spécifiques, à des problématiques liées à l’employabilité ou à des situations de fragilité (pauvreté, monoparentalité, reprise d'activité ou d'entrée en formation…), les actions veilleront notamment à :
  • identifier les familles potentiellement concernées dans le cadre d’un partenariat entre acteurs du territoire (travailleurs sociaux notamment)
  • organiser une priorité d’accueil de ces familles (critères d’admissions, urgence sociale...) et à en adapter les conditions : solutions d’accueil d’urgence, réservation de places pour des enfants de familles fragilisées, mise en place d’un projet favorisant les conditions d’une insertion professionnelle des parents, action de formation dans le champ des métiers de la petite enfance...
  • lever les représentations des parents concernés (qui pensent souvent ne pas pouvoir accéder à ces services), voire celles de certains professionnels
  • accompagner les familles dans une relation de proximité, en prévoyant, en particulier, les conditions de l’autonomie des parents, et donc leur sortie du dispositif dans un double objectif d’insertion professionnelle et sociale et d’accueil des enfants

Les projets s’attacheront ainsi à préciser les modalités de repérage des familles pour aller à leur rencontre, identifier leurs besoins, prendre en compte leur demande et leur proposer une offre d’information, d’accompagnement individualisée et un service adapté

Le dossier devra être constitué et remis au plus tard le 10 septembre 2018 pour les projets portant sur l’année 2018

Pour en savoir plus :
              - annexe 1
              - annexe 2

  • pour les actions :
             - annexe 3
             - annexe 4

Renouvellement de la certification à la norme Iso et confirmation du label Marianne de la Caf des Hauts-de-Seine




Inscrite dans une démarche d’amélioration continue de sa qualité de service et de l’accueil de son public, la Caf des Hauts-de-Seine est certifiée Iso depuis 1997 et a obtenu le label Marianne en 2011

À l’issue de l’audit réalisé en avril 2018, l’Afnor, organisme certificateur, a confirmé le renouvellement de la certification de son système qualité à la norme Iso 9001, sous sa version 2015, avec, cette année, la prise en compte de l’Institut régional de formation des allocations familiales dans le champ de la certification, ainsi que le maintien de sa labellisation au référentiel Marianne

Ce renouvellement vient attester de la maîtrise par la Caf de ses processus de travail et de son souci de la satisfaction de ses publics

lundi 9 juillet 2018

Inauguration du nouveau multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon




Le 6 juillet, le multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon, a été inauguré, en présence de Denis Larghero, maire de Meudon et vice-président du Département, Elisabeth Français, maire-adjointe déléguée à la petite enfance, Rita Demblon-Pollet, conseillère départementale déléguée à la famille et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf

Afin de redynamiser le secteur Pointe de Trivaux et ses alentours, la ville de Meudon a créé un éco-quartier dans lequel logements, commerces, équipements scolaires et sociaux sont regroupés

C’est dans ce cadre que la crèche Marthe Hamelin, gérée par la Ville, a été transférée dans ce nouveau quartier, lui permettant ainsi d’augmenter sa capacité d’accueil de 60 berceaux à 66, et de se trouver à proximité de la grande zone d’activité de Vélizy 2

L’équipement a bénéficié de la part de  la Caf, d’une subvention d’investissement de 500 400 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 19 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf est renouvelé et l’extension des six places est intégrée au schéma de développement pour la période 2017 à 2020

mercredi 27 juin 2018

Visite d’une délégation allemande dans les Hauts-de-Seine



Le mardi 26 juin, les élus de la commission parlementaire chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la famille du parlement du Land Berlin, accompagnés de la ministre Madame Scheerens et de la sécrétaire d’État Madame Klebba, ont été reçus au centre social des Paradis à Fontenay-aux-Roses

Étaient présents Frédérique Leprince, directrice-adjointe des relations européennes, internationales et de la coopération de la Cnaf, Dominique Lafon, maire-adjoint chargé de l’enfance, du jumelage et de l’innovation, Françoise Gagnard, maire-adjointe chargée de la démocratie participative, de la vie associative, de la Maison de quartier des Paradis, de l’insertion et de la prévention




La Caf était représentée par Fred Latour, directeur-adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale, Marc Berson, expert en travail social, Marie-Pierre Alliaume, responsable des interventions sociales et de Florence Dossier-Filliol, cadre technique, de l’agence de Châtenay-Malabry

 
La Caf a présenté la politique d’animation de la vie sociale, les interventions sociales et les métiers des travailleurs sociaux

L’après-midi s’est achevé par la visite et la présentation des activités du centre social
 


Vis... ta Caf, épisode 19

Vous devez rembourser la Caf ? Choisissez le paiement en ligne, c'est gratuit !

Signature d’un CEJ à Sceaux

Le 25  juin, Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Philippe Laurent, maire de Sceaux, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) pour la période 2017-2020

Etaient également présents Chantal Brault, maire-adjointe déléguée à la politique familiale, à la petite enfance, à la vie scolaire et périscolaire et à le jeunesse, Francis Brunelle, maire-adjoint délégué à l’action sociale, à la prévention et à la santé, Catherine Arnould, conseillère municipale, les services petite enfance de la ville, et Abdela Madi, conseiller en développement enfance et jeunesse de la Caf

Ce contrat, qui porte sur l’évolution des projets liés à la petite enfance et à la jeunesse, prévoit le financement partiel des postes de coordinateur enfance et de coordinateur jeunesse dans le cadre du handicap, la création d’une structure petite enfance de 80 berceaux, d’un lieu d’accueil enfant-parent et d’une ludothèque, où enfants et parents pourront partager des moments de détente et de jeux

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance et jeunesse estimée à 169 000 euros au titre de 2017 et à 233 000 euros pour les années suivantes, venant compléter les prestations de service classiques servies aux structures

Sur quatre ans, le financement atteindra 870 000 euros                  

Forum modes de garde à domicile à Clamart

La ville de Clamart a organisé son forum des modes de garde à domicile le 23 juin dernier

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand. Jean-Pierre Cichy, gestionnaire-conseil à compétences élargies, a renseigné les familles sur les démarches à entreprendre pour bénéficier du complément mode de garde, les plafonds Caf en vigueur et les montants versés, les possibilités de cumul du complément mode de garde avec les autres prestations familiales

D’autres partenaires étaient présents : les ram/Rap, le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles, la Maison d’assistantes maternelles, le CCAS, le réseau des médiathèques….


vendredi 22 juin 2018

RLS : réunion d’information avec les bailleurs du département

Le 21 juin, une présentation aux bailleurs du département de la réforme de l’aide personnalisée au logement en secteur locatif social, a été effectué dans les locaux du Logement francilien à Courbevoie

Frédéric Bories, responsable de la dématérialisation des relations avec les bailleurs, et Laurence Douarre, responsable des parcours attentionnés habitat, à la Caf, ont animé la séance. 58 représentants de bailleurs (Adoma, Erigere, Hauts-de-Seine habitat, OPH, Sogemac, Emmaus habitat...) étaient présents

Ont été abordés le contexte réglementaire de la réforme, les plafonds de ressources à prendre en compte, le montant, la mise en œuvre et le calcul de la réduction du loyer de solidarité, la simulation APL/RLS sur le caf.fr, les impacts de la RLS ainsi que l’optimisation des échanges entre Caf et bailleurs

La réunion s’est achevée par des échanges individualisés

jeudi 21 juin 2018

Portes ouvertes au Ram/Rap du Plessis

Le 14 juin, des portes ouvertes au relais assistantes maternelles et parentales du Plessis-Robinson ont eu lieu en présence de Jacques Perrin, maire du Plessis-Robinson et d’Elisabeth Dubois, maire-adjointe déléguée à la famille, aux affaires scolaires et périscolaires

Cette manifestation avait pour objectif d’orienter les familles robinsonnaises vers des modes de garde individuels

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand. Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Mélodie Langlois, assistante sociale, ont pu renseigner une vingtaine de familles sur le complément mode de garde, l’emploi d’une assistante maternelle agréée et toutes les prestations relatives à la prestation d’accueil du jeune enfant

Des assistantes maternelles et parentales agréées ainsi qu’un juriste du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles étaient également présents



mardi 19 juin 2018

Matinale petite enfance à Châtillon le 9 juin 2018

Le service petite enfance de la ville de Châtillon a organisé un rendez-vous pour tous les parents et futurs parents à la recherche d’un mode de garde, en présence de Jean-Pierre Schosteck, maire de Châtillon, Jean-Paul Boulet, maire-adjoint délégué au sport, à la jeunesse, aux ressources humaines et à la citoyenneté, Elisabeth Surget, maire-adjointe déléguée à la petite enfance

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand à cette manifestation. Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Anne-Laure Lasareff, conseillère en économie sociale et familiale, ont pu renseigner les familles sur le complément mode de garde pour l’emploi d’une assistante maternelle ou d’une garde à domicile, la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant, les démarches à effectuer en cas de déménagement ou de garde alternée, les aides d’action sociale, Vacaf, les missions des techniciennes des interventions sociales et familales…

D’autres partenaires étaient présents : la PMI, le service médical des crèches, le Ram/Rap, le centre Guynemer, une micro-crèche Babilou, la ludothèque…


Signature d’un CEJ à Rueil-Malmaison

Le 18 juin, Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Patrice Cosson, maire-adjoint à l’éducation, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) entre la Caf et la ville pour la période 2017-2020, en présence des services petite enfance et jeunesse de la ville

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse et référente CEJ de la Caf, était également présente

Ce contrat, qui porte sur l’évolution des projets liés à la petite enfance et à la jeunesse, prévoit le financement partiel des postes de coordinateur enfance et coordinateur jeunesse dans le cadre du handicap, l’extension des accueils de loisirs Bons raisins maternels et primaires et Robespierre maternels, ainsi que le financement de séjours

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance et jeunesse estimée à 51 500 euros au titre de 2017 et à 128 000 euros pour les années suivantes, venant compléter les prestations de service classiques servies aux structures

Sur quatre ans, le financement prévu par ce contrat atteindra 435 000 euros

vendredi 8 juin 2018

Signature de la charte d’engagements réciproques du réseau loisirs handicap


Dans le cadre du 9ème petit déjeuner des élus qui s’est tenu le 26 mai, la Ville de Puteaux, l’Association des Maires des Hauts-de-Seine (AMD92), la Caf des Hauts-de-Seine, l’association Sais 92, le Préfet et l’Éducation nationale ont signé la charte d’engagements réciproques du Réseau loisirs handicap

Cette charte, une première au niveau national, a pour but d’engager l’ensemble des communes du département à apporter un accueil de qualité au sein des structures accueillant des jeunes, afin de favoriser l’accueil de tous les enfants en situation de handicap dans les structures de loisirs, les sorties et les séjours

Un multiaccueil inauguré à Boulogne-Billancourt

Le 7 juin, le multiaccueil Aloha
à Boulogne-Billancourt, a été inauguré en présence de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Géré par la société People and Baby, le multiaccueil dispose d’une capacité de 13 berceaux

Situé au cœur de résidences et de bureaux, l’emplacement de la structure est pertinent pour les familles domiciliées dans le quartier, comme pour celles qui travaillent dans la ville, et répond également aux besoins des salariés des entreprises réservataires

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 122 200 euros, représentant 43 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Portes ouvertes aux Ram/Rap d’Antony et de Sceaux le 2 juin

Le Ram/Rap La souris verte d'Antony a organisé une matinée portes ouvertes pour les familles à la recherche d’un mode de garde individuel

La Caf des Hauts-de-Seine tenait un stand

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Marie-Claire Coudray, conseillère en économie sociale et familiale, ont renseigné une trentaine de familles sur le complément mode de garde pour les assistantes maternelles, la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant...

D’autres partenaires étaient présents : la PMI, la Fédération des particuliers employeurs de France et le centre social et culturel d’Antony

Le Ram/Rap de Sceaux a également organisé sa matinée portes ouvertes à l’attention des familles

Niamakolo Camara, gestionnaire-conseil, et Anne-Laure Lasareff, conseillère en économie sociale et familiale, ont pu renseigner des familles sur les conditions d’ouverture de droit aux prestations liées à la Paje et au complément libre choix du mode de garde

La PMI était également présente au forum

Dans les deux cas, la présence de la Caf a été très appréciée, notamment s’agissant des renseignements apportés sur les prestations liées à la naissance (premier enfant ou nouvel enfant) et des échanges sur le choix d’un mode de garde



Un multiaccueil inauguré à Asnières-sur-Seine

Le 6 juin, le multiaccueil Baboune à Asnières-sur-Seine, a été inauguré en présence de Caroline Carmantrand, maire-adjointe déléguée à la famille et à la petite enfance, Marie-Jeanne Balley, responsable d’équipe du territoire PMI, Laurence Corpechot-Damour et Gary Le Goff, co-fondateurs de Baboune et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré par la SARL Baboune Odyssée, le multiaccueil dispose d’une capacité de 25 berceaux

L’équipement a bénéficié de la part de  la Caf, d’une subvention d’investissement de 275 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 63 % du coût du programme

Par ailleurs, il perçoit la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

lundi 4 juin 2018

Forum familles monoparentales à Suresnes

La ville de Suresnes a organisé un forum "j’élève seul(e) mon(es) enfant(s) : quelle(s) ressource(s) ?" à la maison de la petite enfance le 29 mai dernier

La Caf des Hauts-de-Seine était présente. Khanata Gaye, assistante sociale et Elisabeth Santamaria-Luis, cadre appui-métier, ont pu renseigner les familles sur les prestations familiales (AJPP, PPA, ASF) ainsi que sur des dispositifs tels que les ateliers Gipa et le Coup de pouce loisirs

D’autres partenaires étaient présents : PMI, CCAS, maison de quartier…

Les réponses au questionnaire réalisé par la Ville et recensant les besoins des familles constitueront un appui dans la construction du diagnostic partagé entre la Caf et la Ville, s’inscrivant dans la future signature d'une convention territoriale globale entre les deux acteurs

Deux nouveaux multiaccueils inaugurés

Le 31 mai, le multiaccueil LCPR Diderot à Issy-les-Moulineaux, a été inauguré en présence d’André Santini, maire et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Géré par la société Les petits chaperons rouges Groupe, le multiaccueil dispose d’une capacité de 41 berceaux

Situé au cœur du centre-ville, il répond également aux besoins des nombreuses entreprises commerciales situées dans ce secteur

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 385 400 euros, représentant 41 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le 1er juin, le multiaccueil Le château à Puteaux, a été inauguré en présence de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf des Hauts-de-Seine

Le château est issu du regroupement de la crèche et du jardin d’enfants des Deux coupoles, dotés de 65 berceaux, et de la création de 7 places nouvelles, soit au total une capacité de 72 berceaux

Géré par le groupe Crèches de France, il a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 546 800 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 18 % du coût du programme

Il perçoit également la prestation de service unique servie au titre de son fonctionnement

La création des 7 places supplémentaires a été intégrée au contrat enfance et jeunesse, signé entre la Ville et la Caf, pour la période 2015-2018

vendredi 1 juin 2018

Récréa’Caf : la cérémonie de remise des prix à la Caf des Hauts-de-Seine


Le 30 mai, les six écoles qui se sont vues attribuer un prix spécial lors des jurys du 16 mai dernier, ont été récompensées à l’occasion de la cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée dans les locaux de la Caf à Nanterre en présence de Patrice Cosson, maire-adjoint à l’éducation et aux centres de loisirs pour la commune de Rueil-Malmaison, Elisabeth Lazon, inspectrice de l’Éducation nationale et Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Cette année, les enfants ont pu assister à un spectacle de hip hop et profiter d’une aire de structure gonflable

Les lauréats sont :

  • 6ème prix : l’école Jules Ferry A de Nanterre pour son projet : "Se connaître pour mieux comprendre ce qui nous unit", qui a reçu, pour sa première participation, un prix de 800 €
  • 5ème prix : l’école Robespierre B de Rueil-Malmaison pour son projet : "Machines à créer, machines à rêver", qui a reçu un prix de 800 €
  • 4ème prix : l’école Jacques Decour A de Nanterre pour son projet : "Danser pour se métamorphoser", qui a reçu un prix de 1 000 €
  • 3ème prix : l’école Jean-Jaurès de Clichy-la-Garenne : "Notre jardin magique, permaculture et protection de l’environnement", qui a reçu un prix de 1 200 €
  • 2ème prix : l’école Paul Éluard de Bagneux pour son projet : "On n’aime guère que la paix", qui a reçu un prix de 1 500 €
  • 1er prix : l’école Paul Langevin de Nanterre pour son projet : "Cuisine et partages !", qui a reçu un prix de 2 000 €

Ces prix sont destinés à financer une sortie ou activité avec les élèves ayant participé aux différents projets, leurs parents et enseignants

jeudi 31 mai 2018

Forum Ram/Rap à Bourg-la-Reine

La ville de Bourg-la-Reine a organisé des portes ouvertes au Relais assistantes maternelles et parentales de Bourg-la-Reine samedi 26 mai, en présence d’Angélique Khaled, maire-adjointe déléguée à la famille, au développement social et à l’économie sociale et solidaire, et de Mesdames Riant, responsable du service petite enfance et Bacari, responsable du Ram/Rap

La Caf des Hauts-de-Seine a été sollicitée afin de tenir un stand

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Anne-Laure Lasareff, conseillère en économie sociale et familiale, ont pu renseigner les familles sur le complément mode de garde pour les assistantes maternelles agréées et parentales, sur la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant (Prepare) ainsi que les démarches à effectuer en cas de changement d’adresse

La présence des services prestations familiales et interventions sociales a permis de répondre de façon complémentaire aux interrogations des familles

Aussi, une information sur les contrats de travail, droits et devoirs de l’employeur, était proposée par la Fédération des particuliers employeurs (Fepem)

Forum petite enfance à Vanves

La ville de Vanves a organisé, le 26 mai, un forum petite enfance à l’intention des jeunes familles à la recherche d’un mode de garde

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand

Jean-Pierre Cichy, gestionnaire-conseil à compétences élargies et Sara Mahoukou, assistante sociale, ont reçu plus de 20 familles et ont pu les renseigner sur les différentes prestations servies par la Caf en fonction des différents modes de garde

D’autres intervenants de la petite enfance étaient présents : jardin d’enfants, micro-crèche, établissements municipaux, relais des parents, PMI…



mercredi 30 mai 2018

Réforme 2018 des aides au logement, la Caf accompagnera les bailleurs sociaux concernés


La réforme des aides au logement, prévue par l’article 126 de la loi de finances pour 2018, est constituée de deux mesures :

  • la réduction de loyer de solidarité
  • la suppression des aides au logement en secteur accession, exception faite pour certaines opérations sous certaines conditions

La réduction de loyer de solidarité

La mesure de réduction de loyer de solidarité (RLS) consiste, sous condition de ressources, en une baisse du montant du loyer au profit des locataires du parc locatif social, associée à une baisse de l’APL déterminée en pourcentage de la RLS. Le montant de la RLS (différencié entre locataire et colocataire) est déterminé en fonction de la composition familiale et de la zone géographique

La mise en œuvre du dispositif dans le système d’information des Caf intervient au mois de juin 2018 avec effet rétroactif à février 2018

Ce sont les Caf qui, dans le cadre des flux dématérialisés, transmettent aux bailleurs en secteur locatif social le montant individuel de la RLS à appliquer au titre des locataires bénéficiaires d’APL avec des revenus inférieurs à un certain plafond

En raison de la date d’entrée en vigueur du dispositif, une régularisation des montants d’APL versés entre février et la date de mise en œuvre de la mesure dans le système d'information sera par ailleurs réalisée auprès des bailleurs

La Caf accompagne les bailleurs concernés dans la mise en œuvre de la réforme. Une invitation à une réunion préparatoire leur sera prochainement adressée

La suppression des aides au logement en secteur accession

La mesure consiste en la suppression, à compter du 1er février 2018, des aides au logement en secteur accession à l’exclusion de certaines opérations : plus précisément les prêts signés à compter du 1er février 2018 quelle que soit la nature de l’opération (accession, agrandissement, amélioration, location accession) ne sont plus éligibles aux aides au logement, à l'exception des opérations d’acquisition dans l'ancien (avec ou sans amélioration) éligibles à l'aide personnalisée au logement, situées dans les communes de la zone III

Le simulateur et la téléprocédure de demande d’aide au logement ne sont plus accessibles aux opérations d’accession : les usagers sont renvoyés vers le site caf.fr (rubrique Droits & Prestations / S'informer sur les aides / Logement et cadre de vie) et vers leur Caf si besoin

jeudi 24 mai 2018

Partir en livre, une manifestation soutenue par la Caf

Cet été, la Caf s’associe à Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse

Cette manifestation propose à tous les jeunes, qu’ils partent ou non en vacances, des livres et des activités autour de la lecture et de l’écriture pendant le temps des vacances. L’édition 2018 de Partir en livre est organisée du 11 au 22 juillet par le Centre national du livre à l’initiative du ministère de la Culture et de la communication

En 2017, plus de 500 000 enfants ont déjà participé à des lectures et emprunté des livres grâce à plus de 4 000 événements organisés partout en France

Participez à l’édition 2018 de « Partir en livre » !

Que vous soyez une association, un mouvement d’éducation populaire, un accueil de loisirs sans hébergement, une structure éducative, un centre social, un espace de vie sociale... cette fête vous appartient !

Sur le site internet, vous pouvez vous enregistrer comme organisateur et inscrire vos événements : www.partir-en-livre.fr/ 

Si vous inscrivez votre structure avant le 28 mai, vous recevrez début juillet un kit de communication conçu par le Centre national du livre. Les éléments qu’il contient (affiches, guirlandes, cartes postales, bracelets…) vous permettront d’habiller vos animations aux couleurs de la Fête et de mettre en valeur vos actions. Les enregistrements de structures restent possibles jusqu’au début de la fête mais ne permettront pas de bénéficier de l'envoi d'un kit

Après inscription, votre animation sera référencée sur la carte des événements : www.partir-en-livre.fr/evenements/

L’espace organisateur du site internet est conçu pour vous. Vous y trouverez des éléments à télécharger et des fiches pratiques : http://www.partir-en-livre.fr/espace-organisateurs/

Ces fiches pourront vous accompagner dans l’organisation de vos événements avec des idées d’animations faciles à mettre en place : n'hésitez pas à les reprendre et les adapter à vos publics et à vos lieux

Si vous avez des questions sur l’événement, n’hésitez pas à contacter le Centre national du livre : www.partir-en-livre.fr/contact/ 



Vis... ta Caf, épisode 18 : déclaration trimestrielle de ressources

La déclaration trimestrielle de ressources pour le RSA, la prime d'activité et l'AAH ? Faites-la en ligne !

mercredi 2 mai 2018

La politique de contrôle de la Caf des Hauts-de-Seine

Verser à chaque allocataire l’ensemble des prestations auxquelles il a droit, ni plus, ni moins, est l’un des principaux objectifs de la Caf. Dans les Hauts-de-Seine, 268 911 allocataires perçoivent des prestations. Chaque année, la Caf réalise en moyenne trois contrôles par allocataire

Ces dernières années, le développement des téléprocédures et de la liquidation automatique ont permis de limiter les temps de traitement des demandes. Mais, le versement des prestations étant assuré sur la base d’informations essentiellement déclaratives, le modèle actuel ne permet pas à la Caf de fiabiliser idéalement les données avant l’ouverture des droits. De nombreuses régularisations interviennent à l’issue de la liquidation du dossier : sur rectification de l’allocataire, suite à un échange de données ou suite à un contrôle

La Caf des Hauts-de-Seine, à travers divers types de contrôles, vérifie l’exactitude des informations déclarées et les sécurise pour un paiement rapide et régulier des prestations

La politique de contrôle a fait l’objet d’une campagne de communication en 2017 et les allocataires ont déjà été sensibilisés à cette thématique. En 2018, la Caf communique à nouveau pour mieux faire connaître les contrôles de la Caf, les légitimer et les faire reconnaître comme efficaces

Cette année, la communication sensibilise davantage les publics à la prévention des indus. Les messages mettent mieux l’accent sur la responsabilité des allocataires à déclarer leurs données exactes et leurs changements de situation. Ils ont été revus pour être placés dans l’ordre chronologique du parcours de l’allocataire : de sa demande de prestation à la possibilité de faire l’objet d’un contrôle de la Caf

Le grand public pourra également être touché par les messages des allocations familiales grâce à une vidéo pédagogique : Tout savoir sur les contrôles de la Caf

En chiffres, dans les Hauts-de-Seine

Grâce aux contrôles, 28 711 641 euros ont été régularisés en 2017 dans le département :
  • 64,44 % au titre des indus constatés vis-à-vis des allocataires (y compris les fraudes détectées), soit 18 502 580 euros
  • 35,56 % au titre des rappels sur prestations : 10 209 061 euros ont été reversés aux allocataires qui ne percevaient pas assez selon leur situation
532 cas de fraude ont été détectés pour un montant total de 4,04 millions d'euros
La Caf a :
  • appliqué 226 pénalités pour fausses déclarations, pour un montant de 205 590 euros
  • adressé 157 avertissements
  • déposé 27 plaintes au pénal



mardi 17 avril 2018

Un forum de l'action éducative sanitaire et sociale à Châtenay-Malabry

Le forum, qui s'est déroulé le lundi 9 avril 2018 au théâtre Firmin-Gemier/La Piscine, s'adressait aux partenaires médicosociaux et aux enseignants des établissements scolaires de Châtenay-Malabry et du Plessis-Robinson. Étaient présents : le Conseil départemental, l'Ase, le CIDFF, le CMP, des établissements de santé, la PMI, la Police nationale et municipale, la Protection judiciaire de la jeunesse, des professionnels de santé des écoles et collèges ainsi que diverses associations...

Les travailleurs sociaux et un gestionnaire-conseil de la Caf ont reçu assistantes sociales, sage-femmes, éducateurs, inspecteur de l'éducation nationale, enseignants, représentants d'associations, étudiants...

Leurs demandes portaient sur les interventions de l'action sociale et des prestations familiales, certaines sur des situations précises (hébergement/AAH), sur les métiers de la Caf et les possibilités d'y effectuer des stages

La présence des services prestations familiales et interventions sociales a permis de répondre de façon complémentaire à leurs interrogations

Deux conférences-débats ont été proposées aux partenaires : l'une sur l'égalité homme/femme, animée par Vanessa Jerome, enseignante-chercheuse à l'EHESS, l'autre sur l'addiction aux écrans animée par le Dr Olivier Phan, addictologue

vendredi 13 avril 2018

Inauguration d'un Ram à Boulogne-Billancourt


Le 12 avril, les nouveaux locaux du relais assistants maternels de Boulogne-Billancourt, ont été inaugurés en présence de Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt et président de Grand paris Seine Ouest, Christine Lavarde, sénatrice, et de Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale

Dans le département, 43 Ram s’inscrivent dans une dynamique d’échanges de bonnes pratiques et de réflexion commune sur les missions qu’ils conduisent, missions complémentaires de celles exercées par la PMI

La ville de Boulogne-Billancourt dispose aujourd’hui de deux relais et atteint ainsi l’objectif recherché d’un temps plein pour 70 assistantes maternelles

Le Ram est agréé et subventionné par la Caf des Hauts-de-Seine depuis 1999. Anciennement situé au centre ville, il a été transféré dans les locaux du centre local d’information et de coordination gérontologique, favorisant ainsi les relations intergénérationnelles

Une nouvelle crèche à Vanves

Le 11 avril, la crèche les Petits Corsaires à Vanves a été inaugurée en présence de Bernard Gauducheau, maire de Vanves, Xavière Martin, maire-adjointe chargée de la petite enfance et de l'éducation et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Marie Vignes, sous-directeur Caf chargé du service aux partenaires, était également présente

Gérée pat l’entreprise Les petites canailles, la crèche dispose d’une capacité de 51 berceaux

Elle a bénéficié d’une subvention de financement de 479 400 euros, représentant 51 % du coût du programme, pour ses travaux d’aménagement et l’acquisition de son équipement mobilier et ménager

Elle perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement












mercredi 11 avril 2018

Forum petite enfance à Neuilly-sur-Seine

La ville de Neuilly-sur-Seine a organisé son forum annuel de la petite enfance le 7 avril dernier, afin d’apporter un soutien aux familles et de les accompagner dans leurs démarches

Sonia Idiou et Tania Moreno, gestionnaires-conseil, et Sophie Huet, responsable de service interventions sociales, étaient présentes sur le stand de la Caf et ont pu renseigner une trentaine de familles

Les questions portaient essentiellement sur le complément libre choix du mode de garde (emploi direct et structure), la prestation partagée d’éducation de l’enfant ainsi que sur les modalités d'intervention des techniciennes d’intervention sociale et familiale

D’autres partenaires étaient également présents : halte-garderie, agences de garde à domicile, crèches, sociétés privées en charge de la gestion des crèches et des crèches d’entreprise, structures d’accueils municipales de la petite enfance…

Les familles ont apprécié le fait d’échanger avec la Caf et ont souligné l’aspect pratique et la simplicité de l’utilisation du site caf.fr et de sa rubrique « Mon compte »

lundi 9 avril 2018

Un multiaccueil inauguré à Colombes

Le 4 avril, la crèche les Mouettes à Colombes a été inaugurée en présence de Nicole Goueta, maire de Colombes et vice-présidente du Département, Rita Demblon-Pollet, conseillère départementale déléguée à la famille et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré en délégation de service public par la Maison Bleue, le multiaccueil dispose d’une capacité de 30 berceaux

Il a bénéficié d’une subvention d’investissement de 330 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 42 % du coût du programme

Cette opération sera valorisée financièrement au titre du contrat enfance et jeunesse signé entre la Ville et la Caf, et sera intégrée au contrat dès 2018

mercredi 4 avril 2018

Un Laep inauguré à Gennevilliers


Le 30 mars, le lieu d’accueil enfants-parents (Laep) La parent’aise à Gennevilliers, a été inauguré en présence de Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers, Yasmina Attaf, adjointe au maire déléguée à la petite enfance, Richard Merra, adjoint au maire en charge du projet de réussite éducative et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Marie-Paule Delplace, conseillère en développement vie sociale et parentalité, était également présente

Les Laep, ouverts aux enfants de moins de six ans, se sont multipliés, dans l’objectif de favoriser la qualité du lien d’attachement parents-enfants. Ils sont accompagnés financièrement par les Caf au moyen d’une prestation de service ordinaire qui prend en charge 30 % d’un prix de revient plafonné

30 Laep sont aujourd’hui soutenus financièrement dans le département par la Caf des Hauts-de-Seine, dont 17 sont des structures associatives et 13 des structures municipales, à hauteur de
319 000 euros. La Caf ambitionne d’atteindre le nombre de 32 en 2018

La parent’aise est le premier Laep sur le territoire de la commune de Gennevilliers et son équipe d’encadrants sera appelée, cette année, à intervenir auprès des deux centres sociaux des Grésillons et Aimé Césaire

jeudi 29 mars 2018

Forum petite enfance à Garches

Organisé par le relais assistantes maternelles point-info famille-BB au quotidien, le forum de la petite enfance et du soutien à la parentalité de Garches a eu lieu le 24 mars dernier, en présence de Françoise Martin, conseillère municipale syndic déléguée à la petite enfance

Cette manifestation a permis aux parents de s’informer sur les différents modes de gardes existants et de dialoguer avec les représentants des différentes structures : protection maternelle infantile (PMI), centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF), Maison bleue, associations, crèches municipales, multiaccueils…

Josiane Kaufmann, gestionnaire-conseil à compétences élargies, était présente sur le stand de la Caf des Hauts-de-Seine pour renseigner des familles, dont une majorité de primo-demanderesses

Les questions portaient essentiellement sur la Paje, le CMG, la Prépare


vendredi 23 mars 2018

Appel à projets handicap 2018

La Caf des Hauts-de-Seine encourage et soutient les initiatives portées dans le département à destination des familles ayant un enfant en situation de handicap

Si elle promeut déjà une meilleure accessibilité aux vacances, par des aides financières valorisées à destination des publics rencontrant des besoins spécifiques, l’intégration au sein des établissements d’accueil de jeunes enfants et des accueils de loisirs sans hébergement constitue aussi un enjeu majeur

Dépôt des candidatures

Le postulant devra transmettre son dossier par mail à la Caf des Hauts-de-Seine en indiquant en objet : le nom du demandeur + projets handicap année du projet + le nom de la structure à l’adresse suivante : handicap.cafnanterre@caf.cnafmail.fr

Un support papier devra également être adressé à l’adresse suivante :
Caf des Hauts-de-Seine
Service expertise et développement territorial
« Appel à projets handicap »
70-88 RUE PAUL LESCOP
92023 NANTERRE CEDEX

Le dossier complet devra être remis au plus tard le 30 avril 2018

Les conseillers en développement de la Caf sont à votre disposition pour vous apporter un appui à l’élaboration du projet

Téléchargez 

Contact

Véronique Bauland
01 40 97 91 67
handicap.cafnanterre@caf.cnafmail.fr

jeudi 22 mars 2018

Un multiaccueil inauguré à Boulogne

Le 21 mars, le multiaccueil Citylights à Boulogne-Billancourt a été inauguré en présence de Christine Lavarde, maire-adjointe chargée des finances et sénatrice des Hauts-de-Seine, Rita Demblet-Pollet, conseillère départementale déléguée à la famille, Edouard Carle, président du groupe Babilou, Karelle Boujonnier, directrice de la crèche et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Marie Vignes, sous-directeur chargée du service aux partenaires et du développement territorial, était également présente

Géré par la société Babilou Immo, le multiaccueil dispose d’une capacité de 30 berceaux

Cytilights a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention d’investissement de 282 000 euros, prélevée sur le plan pluriannuel d’investissement, représentant 51 % du coût total

Forum petite enfance à Bourg-la-Reine

La ville de Bourg-la-Reine a organisé son forum annuel de la petite enfance le 17 mars dernier, en présence d’Angélique Khaled, maire-adjointe déléguée à la famille, à la petite enfance, au développement social et au logement

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil, et Anne-Laure lazareff, assistante sociale, étaient présentes sur le stand de la Caf des Hauts-de-Seine pour renseigner les familles principalement sur la prestation d’accueil du jeune enfant et sur le complément de mode de garde pour les assistantes maternelles agréées et parentales

D’autres partenaires étaient également présents : la PMI, les crèches, le lieu d’accueil enfants parents, la ludothèque, les associations sportives…

Forum petite enfance à Boulogne-Billancourt


Le 17 mars, la ville de Boulogne-Billancourt a organisé son forum annuel de la petite enfance, en présence de Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne et de Marie-Anne Bouée, maire adjointe chargée de la famille et des séniors

Barbara Didier, gestionnaire-conseil, Sovanie Mevel-Suos, cadre appui-métiers et Soizic Boishardy, conseillère en développement petite enfance, étaient présentes sur le stand de la Caf des Hauts-de-Seine pour renseigner plus de 70 familles, dont une majorité de primo-demanderesses

Les questions portaient essentiellement sur la Paje, le complément mode de garde et la Prépare, dans le cadre d’une première grossesse avec un ou plusieurs enfant(s) attendu(s)

Le forum a également favorisé les échanges entre partenaires tels que Pôle emploi...

jeudi 8 mars 2018

Colloque "petite enfance" à l'Assemblée nationale



Un colloque : "Investir dans la petite enfance : le temps des décisions" s'est tenu le 13 février dernier à l'Assemblée nationale

Marie Vignes, sous-directeur chargé du service aux partenaires et du développement territorial de la Caf, était présente

Le laboratoire d'idées Terra Nova avait publié, en mai 2017, un rapport intitulé "investissons dans la petite enfance : l'égalité des chances se joue avant la maternelle", qui recommandait de faire de la petite enfance une priorité sociale du quinquennat en cours : nouvelles crèches dans les quartiers populaires et les territoires ruraux, transparence sur l'attribution des places, investissement dans la qualité pédagogique et développement ambitieux du soutien aux parents

Pour en débattre :
  • Brigitte Bourguignon, députée de la 6ème circonscription du Pas-de-Calais et présidente de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale
  • Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes
  • Florent de Bodman, co-auteur du rapport précité, responsable du programme national Parler Bambin
  • Marie de Saint Laurent, déléguée générale d'Auteuil petite enfance, réseau de crèches et Laep d'Apprentis d'Auteuil

Le Clas : campagne 2018

Le contrat local d’accompagnement à la scolarité (Clas) soutient des projets en faveur des jeunes de l’école primaire au lycée en dehors du temps scolaire. La charte nationale de l’accompagnement à la scolarité donne un cadre de référence aux actions développées sur le terrain. Elle constitue une exigence de qualité au service de ceux qui en ont le plus besoin

La Caf des Hauts-de-Seine apporte depuis de nombreuses années son soutien technique et financier à ces projets d’aide à la scolarité et encourage les initiatives sur les territoires prioritaires. Ce sont ainsi plus de 7 500 enfants qui bénéficient d’actions collectives d’aide aux devoirs, d’ouverture culturelle et d’apports méthodologiques

Dans la continuité de l’appel à projets 2017-2018, la Caf relance son soutien à ces actions de proximité pour l’année scolaire 2018-2019

Les objectifs du Clas 

L’accompagnement à la scolarité développe une complémentarité entre les rôles des parents et de l’école. Cette complémentarité constitue le levier pour une prévention efficace et durable des difficultés scolaires

En réponse à des demandes et à des besoins éducatifs locaux, les actions d’accompagnement à la scolarité présentées devront respecter les objectifs suivants :
  • soutenir les enfants et les jeunes ne bénéficiant pas des ressources adéquates dans leur environnement familial et social 
  • leur fournir des méthodes et des approches susceptibles de faciliter l’acquisition des savoirs, et de redonner du sens à leur scolarité 
  • valoriser leurs acquis afin de renforcer leur autonomie personnelle, leur confiance en eux et leur capacité à vivre en collectivité 
  • élargir les centres d’intérêt des enfants et des adolescents, encourager leur goût de la lecture et des activités culturelles et scientifiques, leur envie d’apprendre et le plaisir de découvrir 
  • favoriser l’apprentissage de la citoyenneté par une ouverture sur les ressources culturelles, sociales et économiques de l’environnement proche 
  • promouvoir les valeurs de citoyenneté et la laïcité en renforçant l’éducation des jeunes aux médias numériques, à l’utilisation d’internet, ainsi qu’à ses risques et potentielles dérives 
  • soutenir et accompagner les parents dans leur rôle éducatif, renforcer leur implication dans le suivi de la scolarité de leurs enfants en reconnaissant et valorisant leur place et leur rôle 
  • favoriser le lien entre les familles et l’école, améliorer leur connaissance et leur compréhension du milieu scolaire 
  • améliorer, en dehors du temps scolaire, la qualité de l’action éducative en partenariat avec les établissements scolaires
La procédure Clas

Après examen du projet, la Caf signe une convention avec le gestionnaire du Clas
Cette convention dure entre 1 à 4 ans

Pour les gestionnaires dont la convention couvre l’année 2018, la Caf a besoin :


Pour les gestionnaires dont la convention prend fin au 30 juin 2018 :


Pour les nouveaux porteurs de projets :


Tous les envois de documents sont à faire par mail à : clas.cafnanterre@caf.cnafmail.fr




Important !  


  1. Les échéances annoncées sont fermes car nécessaires au bon traitement de votre dossier en aval. La Caf vous appelle donc à respecter le calendrier indiqué
  2. Dans toutes vos correspondances et envois, indiquez en objet du mail : le nom du Clas et son numéro Sias (si vous en avez déjà un) ainsi que la commune du Clas
  3. Les échanges s'effectuant principalement par voie dématérialisée, pensez à tenir la Caf informée de tout changement d’interlocuteur 

À défaut d'envoi par courriel, vous pouvez adresser votre dossier papier à :
Caisse d’allocations familiales des Hauts-de-Seine
Service expertise et développement territorial - Clas
70-88 rue Paul Lescop
92203 NANTERRE CEDEX

Télécharger les imprimés Clas

Télécharger les documents ressources du Clas