lundi 10 décembre 2018

Récréa'Caf 2018-2019 : les lauréats du mois de novembre

Le 28 novembre, les jurys, composés de représentants de l’Éducation nationale, d’administrateurs et de personnels de la Caf, se sont réunis, à l’école Pablo Neruda à Nanterre, pour attribuer les prix Récréa’Caf

40 projets ont été présentés aux huit jurys et 38 ont reçu un prix

jeudi 29 novembre 2018

Inauguration des Longs prés à Boulogne-Billancourt

Le 27 novembre, la crèche Les longs prés à Boulogne-Billancourt, a été inaugurée en présence de Marie-Anne Bouée, maire-adjointe chargée de la famille et des séniors, Elisabeth de Maistre, conseillère en charge des écoles privées, et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

La rénovation et la superficie agrandie des nouveaux locaux de la crèche, ont permis la création de 10 places supplémentaires, portant ainsi la capacité d’accueil à 60 berceaux

Les longs prés a bénéficié de la part de la Caf, pour ses travaux de rénovation, d’une subvention d’investissement de 124 667 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 80 % du coût du programme

La ville de Boulogne-Billancourt étant signataire d’un contrat enfance et jeunesse depuis 2007, l’extension des 10 places créés, sera intégrée, par voie d’avenant, au schéma de développement du contrat enfance et jeunesse de la ville

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement pour l’ensemble des places

mardi 27 novembre 2018

Inauguration d'un multiaccueil à Courbevoie

Le 22 novembre, le multiaccueil Calypso à Courbevoie, a été inauguré en présence de Jacques Kossowski, maire, Sylvain Forestier, président général de la Maison bleue, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf

Géré par la Maison bleue, Calypso dispose d’une capacité d’accueil de 46 berceaux

Le gestionnaire dispose actuellement de 186 structures d’accueil du jeune enfant sur le territoire français, toutes conventionnées avec les Caisses d’allocations familiales. 21 de ces structures se situent dans les Hauts-de-Seine

Calypso a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention d’investissement de 506 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 52 % du coût du programme

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement pour l’ensemble des places

lundi 19 novembre 2018

Pose de la première pierre du futur centre social Cael à Bourg-la-Reine

Le 17 novembre, la première pierre des futurs locaux du centre d’animation, d’expression et de loisirs, communément appelé le Cael, à Bourg-la-Reine, a été posée en présence de Patrick Donath, maire, Patrick Devedjian, président du Conseil départemental, Charlotte Baelde, conseillère régionale, Jacques Yvars, président du Cael, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf

Depuis 2010, la Caf soutient ce centre socioculturel qui a vocation à créer du lien, à encourager "le vivre ensemble", la solidarité et l’entraide, valeurs qui font écho à celles portées par la branche Famille

Afin d’accompagner la construction de ce nouveau bâtiment, la Caf des Hauts-de-Seine apporte son soutien financier à la ville à hauteur de 450 000 €, répartis sous forme de prêt de 300 000 € et d’une subvention de 150 000 €, représentant ainsi 7 % du coût de l’opération

Ce projet est l’aboutissement d’un travail de collaboration entre professionnels, habitants et partenaires, rassemblés autour d’une idée, celle de l’égalité des chances entre les enfants, entre les familles, celle aussi de la nécessité de créer du lien social

jeudi 15 novembre 2018

En 2017, près d’un allocataire sur quatre a remboursé des aides reçues à tort

Veiller à ce que les allocataires aient un dossier complet et à jour pour percevoir des aides adaptées

Parce que leur dossier est incomplet, inexact ou que des informations sont parvenues tardivement, certains allocataires ne bénéficient pas de toutes les aides auxquelles ils ont droit ou, au contraire, ils en perçoivent à tort. Lorsque les allocataires doivent rembourser ces sommes trop perçues, cela fragilise leur situation financière, mais aussi ils comprennent mal la raison d’une telle situation (50 % des allocataires déclarent ne pas comprendre le motif de l’indu). La branche Famille s’est donc lancée dans un vaste plan de prévention des indus pour aider les allocataires à mieux comprendre leurs obligations déclaratives

La Caf met en lumière la prévention des indus

Si elle avait déjà évoqué le sujet lors de campagnes sur la politique de contrôle, la Cnaf lance désormais une action dédiée à la prévention des erreurs de déclaration. C’est l’occasion de sensibiliser les allocataires à une déclaration régulière de leur situation

La campagne de communication a été conçue de manière à véhiculer un message positif : « La Caf fait partie de votre quotidien, ne l’oubliez pas quand votre vie change : vos aides en dépendent ». L’objectif de la campagne est de créer un réflexe de déclaration chez l’allocataire. Sur chaque support, des pictogrammes marquent les différentes catégories d’informations qui doivent être mises à jour : vie professionnelle, vie familiale, logement. Pour compléter et illustrer plusieurs changements de situation, une vidéo pédagogique est en ligne sur caf.fr et un dépliant sera remis aux primo-demandeurs et aux allocataires sujets à indus. La campagne est également déclinée sur les réseaux sociaux

Voir la vidéo


mercredi 14 novembre 2018

Une crèche inaugurée à Saint-Cloud

Le 8 novembre, la crèche Le manège enchanté à Saint-Cloud, a été inaugurée en présence d’Eric Berdoati, maire, et de Hugo Dapino, premier vice-président du Conseil d’administration de la Caf

Désormais géré par la ville, le multiaccueil, structure anciennement associative à destination de grand enfants de 2-3 ans disposant de 20 places, a été transformé et rénové en structure municipale pour l’accueil de jeunes enfants de 10 semaines à 4 ans

Pour les travaux de rénovation effectués, la commission d’action sociale de la Caf des Hauts-de-Seine a émis, en date du 2 juillet, un avis d’opportunité favorable à l’attribution d’une subvention d’investissement de 74 000 euros, prélevée sur le plan de rénovation, représentant 27 % du coût du programme, puis a entériné cette décision en date du 18 octobre dernier

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement pour l’ensemble des places


lundi 12 novembre 2018

Famille Tout-Ecran : découvrez la série télé !

Pour accompagner les familles dans l’utilisation des écrans et les aider à adopter les bons comportements, les Caf, en partenariat avec le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (Clémi), ont conçu la série télé "la famille Tout-Ecran".  Lors de chacun des 15 épisodes, Myriam, Erwan et leurs trois enfants sont confrontés à une problématique liée aux ordinateurs, tablettes et autres smartphones

Tiré du guide éponyme édité par le Clémi, la série "la famille Tout-Ecran" vise donc à sensibiliser parents et éducateurs sur les risques d’une utilisation excessive des écrans pour la santé et le développement des enfants. De nombreux parents se sentent démunis devant ces nouvelles pratiques

Fake news, rumeurs, cyberharcèlement, jeux vidéo, images violentes et pornographiques… en 15 épisodes, la série apporte des réponses simples et pratiques aux problèmes que de nombreux parents rencontrent au quotidien

Les écrans sont de vrais acteurs de la série : ils prennent la parole, notamment pour délivrer les bons conseils à chaque fin d’épisode. Pour découvrir les aventures de la « famille Tout-Ecran », branchez-vous sur les chaînes de France Télévisions dès le 12 novembre. Les vidéos sont également disponibles sur les sites caf.fr et clemi.fr

En savoir plus :





mardi 6 novembre 2018

Forum famille et parentalité à Puteaux

La Caf des Hauts-de-Seine sera présente à ce forum destiné aux professionnels, le vendredi 16 novembre 2018 au Palais de la culture

Différents thèmes y seront abordés : séparations et ruptures, éloignement, perte d’emploi, décès…

Télécharger le programme 



mardi 23 octobre 2018

Forum santé social à Meudon


La collectivité de Meudon-la-Forêt a organisé un forum santé social à destination de ses 730 agents communaux le 17 octobre dernier à l’Espace culturel Robert Doisneau

Plusieurs organismes étaient présents : le Centre interdépartemental de gestion de la petite couronne, l’association Action, la Croix-rouge, le CCAS, la mutuelle nationale et territoriale et la Caf

Jean-Pierre Cichy et Mickael Chretien, gestionnaires-conseil à compétences élargies, ont pu renseigner les visiteurs sur l'ouverture des droits aux prestations familiales, la prime d'activité et l'aide au logement

Leur présence a
été fortement appréciée

mercredi 17 octobre 2018

Deux structures petite enfance inaugurées le 16 octobre

Le multiaccueil Pont d’Issy à Issy-les-Moulineaux a été inauguré en présence d’André Santini, maire et vice-président de la Métropole du Grand Paris, Christophe Durieux, président du groupe People and Baby et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Afin de redynamiser le secteur nord de la commune d’Issy-les-Moulineaux, la ville a souhaité créer une Zac dans le quartier du pont d’Issy, dans laquelle sont intégrés des logements, commerces, bureaux et équipements publics, dont le multiaccueil Pont d’Issy

Géré en délégation de service par la société People and Baby, l’équipement dispose d’une capacité d’accueil de 60 places. La commune est réservataire d’une trentaine de berceaux

Pont d’Issy a bénéficié d’une subvention d’investissement de 564 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 18 % du coût du programme

Les réservations municipales sont inscrites dans le contrat enfance et jeunesse, signé entre la ville et la Caf, par voie d’avenant, à compter de 2018

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement pour l’ensemble des places


La micro-crèche La fourmi à Boulogne-Billancourt a été inaugurée en présence d’Anne-Marie Bouée, maire-adjointe chargée de la famille et des séniors, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf

La fourmi, agréée pour 9 places était précédemment gérée par l’association La Cigale. L’association Toupty a repris sa gestion depuis le début de l’année 2018, et a dès lors effectué des travaux de rénovation et d’aménagement

Cette structure fonctionne en multiaccueil avec des systèmes de contractualisation variés et une facturation différenciée selon les revenus et la composition des familles

La commission d’action sociale de la Caf des Hauts-de-Seine a émis un avis d’opportunité favorable à l’attribution d’une subvention d’investissement de 31 167 euros, prélevée sur le plan de rénovation, représentant 80 % du coût du programme

vendredi 12 octobre 2018

Un multiaccueil inauguré à Bagneux

Le 13 octobre, le multiaccueil Graine de lune a été inauguré en présence de Marie-Hélène Amiable, maire, Armelle Tilly, conseillère départementale, et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf

Graine de lune dispose d’une capacité d’accueil de 90 places, et prend place au sein du programme de construction de l’éco-quartier Victor Hugo regroupant des ensembles immobiliers à usage d’habitation et de commerce

L’équipement a bénéficié d’une subvention d’investissement de 990 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 27 % du coût du programme

Les 90 places sont intégrées dans le schéma de développement du contrat enfance et jeunesse signé entre la Ville et la Caf, pour la période 2016-2019

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement pour l’ensemble des places

Avec les Caf, agir pour toutes les familles



Une crèche parentale inaugurée à Boulogne-Billancourt

Le 5 octobre, la crèche parentale Le cheval à bascule a été inaugurée en présence de Pierre-Christophe Baguet, maire et vice-président du Conseil départemental, Marie-Anne Bouée, maire-adjointe déléguée à la famille et aux séniors, et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Gérée par l’association Le cheval à bascule, la crèche parentale dispose d’une capacité d’accueil de 16 berceaux

Elle a bénéficié d’une subvention d’investissement de 175 500 euros, pour ses travaux de rénovation et d’aménagement, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 76 % du coût du programme

Elle perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Rencontre Caf - Cpam 92

Le 28 septembre dernier, les équipes de direction de la Caf et de la Cpam des Hauts-de-Seine se sont rencontrées dans l’objectif de consolider et développer les partenariats existants entre les deux organismes

Après une présentation des missions et de l’organisation de chacune des structures ainsi que des enjeux portés par les nouvelles conventions d’objectifs et de gestion, des échanges ont eu lieu autour de la mise en place de collaborations dans les domaines de l’inclusion numérique, de la simplification des démarches ou encore du recrutement et de la formation

Des collaborateurs des deux organismes ont ensuite travaillé à évaluer et approfondir les modalités de mise en œuvre des conventions de partenariat en cours autour de l’accès aux droits, de la prévention et de la lutte contre la fraude

Cette rencontre, qui introduit une nouvelle méthodologie de travail entre les deux organismes, sera suivie d’échanges réguliers entre les équipes autour des thématiques ciblées

Un multiaccueil inauguré à Puteaux

Le 2 octobre, le multiaccueil « Les petits loups » à Puteaux, a été inauguré en présence de Joëlle Ceccaldi-Reynaud, maire de Puteaux, Marie-Laure Godin, vice-présidente du Conseil départemental, Sylvain Forestier, président général de la Maison Bleue, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Véronique Bauland, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Géré par la Maison bleue, le multiaccueil dispose d’une capacité de 50 berceaux

Au titre des travaux de rénovation, la commission d’action sociale de la Caf a émis un avis d’opportunité favorable pour l’attribution d’une subvention d’investissement de 185 000 euros, représentant 69 % du coût du programme. La décision sera entérinée lors de la commission d’action sociale qui se tiendra le 18 octobre

L’équipement percevra par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement 

mercredi 3 octobre 2018

Vis... ta Caf, épisode 20 : vos questions sur l'AJPP

L'allocation journalière de présence parentale (AJPP) peut être versée à un parent pour s'occuper de son enfant malade, accidenté ou handicapé


jeudi 20 septembre 2018

Les ateliers « être parents après la séparation »

Le calendrier des ateliers de dernier semestre 2018 est en ligne

Vous pouvez le consulter sur le caf.fr

En tant que partenaire potentiellement concerné par le sujet des séparations de couple et leur impact sur la cellule familiale, n’hésitez pas à relayer ces informations auprès de vos publics

Ces ateliers ont lieu chaque mois en deux points du département et sont organisés en partenariat avec l’union départementale des CIDFF et l’union départementale de médiation familiale

Ainsi tous les mois, les allocataires séparés, gardiens ou non de leurs enfants, sont invités à participer à une séance d’information de deux heures, co-animée par un travailleur social de la Caf, un médiateur familial et un juriste

Les séances doivent permettre aux parents de mieux comprendre les impacts de la séparation sur la cellule familiale, de développer leurs connaissances psychologiques et juridiques, d’appréhender les enjeux de la coparentalité, de connaître le réseau partenarial susceptible de les accompagner

Cette action s’articule avec l’offre de service autour de la séparation, assurée par les travailleurs sociaux Caf, et l’offre de médiation familiale. Elle s’inscrit également dans le cadre du schéma départemental des services aux familles

L'accompagnement des parents confrontés à une séparation s'inclut dans le dispositif national proposé par l’agence de recouvrement des pensions alimentaires (Aripa) www.pension-alimentaire.caf.fr

lundi 10 septembre 2018

L'aide au logement pour les étudiants, campagne 2018

Chaque année, entre les mois de juin et octobre, les Caf sont sollicitées par les étudiants qui souhaitent se renseigner et effectuer une demande d’aide au logement

Depuis 2015, la téléprocédure est entièrement dématérialisée depuis le caf.fr

En 2017, on enregistrait, sur l'ensemble du territoire, 730 000 demandes d’aides au logement, dont 652 000 réalisées sur le caf.fr, soit un taux moyen de dématérialisation de 89 %

Depuis cette année, une nouvelle offre de service a été mise en ligne qui se caractérise notamment par une nouvelle interface/ergonomie, plus adaptée au mobile, et incluant une sauvegarde automatique des données

L’objectif est double. Il s’agit :
  • de diminuer les flux de contacts inutiles sur le front office (renseignements, démarches, suivi de dossier)
  • de porter le taux de dématérialisation de la demande à 95 %
Afin d’accompagner les étudiants, nouveaux inscrits ou non, et leurs parents, les Caf mettent à disposition toute l’information sur la page dédiée du site www.caf.fr, avec des informations pratiques, des questions-réponses et des tutoriels

Les différentes étapes des démarches y sont précisées

L’estimation en ligne du montant de l’allocation
Le simulateur permet d’évaluer le montant de l'aide au logement, le budget nécessaire au loyer et d’orienter les recherches d’appartement

La demande
Elle se fait en ligne sur www.caf.fr, avec une adresse mail, le contrat de location ou le bail, le montant des revenus sur les deux dernières années, un relevé d’identité bancaire, le numéro d’allocataire des parents et leur Caf d’appartenance, ainsi que les coordonnées du bailleur et le montant du loyer

Le suivi de la demande via l’application Caf-Mon compte
Téléchargeable sur l’Appstore et GooglePlay, elle permet à l’étudiant de suivre l’avancement de son dossier et de ses versements. Il se connecte avec son numéro d’allocataire et un mot de passe envoyé par la Caf par SMS ou courrier

Le premier versement
Il a lieu deux mois après la validation du dossier par la Caf. Le droit est effectif à partir du mois suivant l’entrée dans les lieux, autour du 5 du mois

Une campagne d’information « #Welcomecheztoi » se déploie depuis le 15 juin, et ce jusqu’au 31 octobre sur internet et les réseaux sociaux. Enfin, la campagne se décline sous forme d’affiches et de flyers dans les Caf et les réseaux partenaires (Crous…)

Un multiaccueil inauguré à La Garenne-Colombes

Le 9 septembre, le multiaccueil Veuve Lacroix à la Garenne-Colombes, a été inauguré en présence de Philippe Juvin, maire de Colombes, Caroline Bordet, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, et de Hugo Dapino, premier vice-président du Conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré par la société Les petits Chaperons rouges, le multiaccueil dispose d’une capacité d’accueil de 45 berceaux

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf d’une subvention d’investissement de 423 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 19 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf qui sera prochainement signé, intègrera à son schéma de développement, la création des 45 places

vendredi 7 septembre 2018

Un multiaccueil inauguré au Plessis-Robinson

Le 1er septembre, le multiaccueil les P’tits mousses au Plessis-Robinson, a été inauguré en présence de Philippe Pemezec, sénateur des Hauts-de-Seine, Jacques Perrin, maire du Plessis-Robinson, Élisabeth Dubois, maire-adjointe déléguée à la famille et aux affaires scolaires et périscolaires, Christophe Hamiaux, maire-adjoint délégué aux équipements publics, à la voierie et à la gestion des services techniques, et de Hugo Dapino, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

L’opportunité qui s’est présentée à la ville s’agissant de l’acquisition d’un vaste local d’un ensemble résidentiel, a permis le transfert de 70 places de la structure vieillissante des P’tits mousses. De par la superficie des nouveaux locaux, 39 places supplémentaires ont pu être créées, portant ainsi la capacité d’accueil globale à 109 places

Le multiaccueil a bénéficié de la part de la Caf d’une subvention d’investissement de 947 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 20 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf est renouvelé cette année, l’extension des 39 places sera ainsi intégrée au schéma de développement pour la période 2018-2021

mardi 31 juillet 2018

Lancement de la campagne sur l’ARS


La campagne annuelle sur l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a débuté le 10 juillet, jour de mise en ligne de la téléprocédure pour les parents d’enfants de 16 à 18 ans sur caf.fr

En 2017, 23 % des parents d’enfants de 16 à 18 ans ont encore adressé un courrier papier à la Caf pour déclarer la scolarité de leur(s) enfant(s). Le but est de les inciter à effectuer cette déclaration en ligne dans l’espace Mon Compte (sur caf.fr ou via l’application mobile Caf - Mon Compte). À partir de mi-juillet, les parents concernés ont reçu automatiquement un mail (ou courrier s’ils n’ont pas renseigné leur adresse mail) les incitant à effectuer la démarche en ligne

La campagne de communication se décline notamment en page d’accueil de caf.fr

Cette année, le montant de l’ARS est de :
  • 367,73 € pour les enfants de 6 à 10 ans
  • 388,02 € pour les enfants de 11 à 14 ans
  • 401,47 € pour les enfants de 15 à 18 ans



jeudi 26 juillet 2018

L'espace partenaires d'accueil

Vous accompagnez les usagers dans leurs démarches auprès de la Caf et notamment dans l’utilisation des services en ligne ?

Le nouvel espace partenaires du caf.fr regorge de ressources documentaires pour vous appuyer dans la réalisation de ce service aux usagers

mercredi 25 juillet 2018

Les maisons d’assistants maternels

Créées par la loi du 9 juin 2010, les maisons d’assistants maternels (Mam) représentent à la fois un nouveau mode d’accueil de la petite enfance et une nouvelle modalité d’exercice du métier d’assistants maternels

La Caf des Hauts-de-Seine accompagne les porteurs de projet Mam en proposant le guide ministériel, à destination des assistants maternels et des partenaires

En complément de ce guide ministériel et afin d’encourager les "bonnes pratiques" déjà repérées au sein des Mam existantes, la Caisse d’allocations familiales et le Département des Hauts-de-Seine ont décliné au plan local une Charte de qualité Mam. Celle-ci définit les critères favorisant la qualité de l’accueil, mais également le bon fonctionnement de la structure, pour lesquels une implication de tous les professionnels concernés est nécessaire

Les Mam volontaires peuvent choisir d’adhérer à cette Charte de qualité Mam et demander à être labellisées à ce titre

Pour les Mam ouvertes après janvier 2016 et situées sur les secteurs prioritaires, une aide financière de 3 000 € peut également être allouée

Pour votre information et permettre aux services de la Caf et de la PMI des Hauts-de-Seine d’étudier votre demande de labellisation, vous trouverez ci-dessous l’ensemble des documents à compléter

À télécharger

- le guide

- la charte

- les pièces


jeudi 12 juillet 2018

Appel à projets : accueils petite enfance adaptés aux familles en situation d'insertion sociale et professionnelle



La Caf des Hauts-de-Seine reconduit son appel à projets qui vise à apporter une réponse à une problématique sociale identifiée, dans une perspective d’accompagnement, d’aide à l’insertion sociale et professionnelle et d’égalité des chances.
Il permet de soutenir les EAJE prêts à réserver des places, à adapter leur offre d’accueil et à accompagner les familles dans leurs démarches d’insertion sociale et professionnelle


Qui peut participer ?


Les associations, les collectivités locales et les entreprises sont éligibles. L’appel à projets est ouvert aux structures d’accueil du jeune enfant ou aux structures mettant en place des actions d’insertion visant l’insertion sociale et professionnelle des familles.
Un référent devra être identifié. Il sera le coordonnateur de l’ensemble du projet et le garant de la cohérence des actions développées

Pour quels projets ?


Répondant aux besoins spécifiques des familles confrontées à des horaires spécifiques, à des problématiques liées à l’employabilité ou à des situations de fragilité (pauvreté, monoparentalité, reprise d'activité ou d'entrée en formation…), les actions veilleront notamment à :
  • identifier les familles potentiellement concernées dans le cadre d’un partenariat entre acteurs du territoire (travailleurs sociaux notamment)
  • organiser une priorité d’accueil de ces familles (critères d’admissions, urgence sociale...) et à en adapter les conditions : solutions d’accueil d’urgence, réservation de places pour des enfants de familles fragilisées, mise en place d’un projet favorisant les conditions d’une insertion professionnelle des parents, action de formation dans le champ des métiers de la petite enfance...
  • lever les représentations des parents concernés (qui pensent souvent ne pas pouvoir accéder à ces services), voire celles de certains professionnels
  • accompagner les familles dans une relation de proximité, en prévoyant, en particulier, les conditions de l’autonomie des parents, et donc leur sortie du dispositif dans un double objectif d’insertion professionnelle et sociale et d’accueil des enfants

Les projets s’attacheront ainsi à préciser les modalités de repérage des familles pour aller à leur rencontre, identifier leurs besoins, prendre en compte leur demande et leur proposer une offre d’information, d’accompagnement individualisée et un service adapté

Le dossier devra être constitué et remis au plus tard le 10 septembre 2018 pour les projets portant sur l’année 2018

Pour en savoir plus :
              - annexe 1
              - annexe 2

  • pour les actions :
             - annexe 3
             - annexe 4

Renouvellement de la certification à la norme Iso et confirmation du label Marianne de la Caf des Hauts-de-Seine




Inscrite dans une démarche d’amélioration continue de sa qualité de service et de l’accueil de son public, la Caf des Hauts-de-Seine est certifiée Iso depuis 1997 et a obtenu le label Marianne en 2011

À l’issue de l’audit réalisé en avril 2018, l’Afnor, organisme certificateur, a confirmé le renouvellement de la certification de son système qualité à la norme Iso 9001, sous sa version 2015, avec, cette année, la prise en compte de l’Institut régional de formation des allocations familiales dans le champ de la certification, ainsi que le maintien de sa labellisation au référentiel Marianne

Ce renouvellement vient attester de la maîtrise par la Caf de ses processus de travail et de son souci de la satisfaction de ses publics

lundi 9 juillet 2018

Inauguration du nouveau multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon




Le 6 juillet, le multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon, a été inauguré, en présence de Denis Larghero, maire de Meudon et vice-président du Département, Elisabeth Français, maire-adjointe déléguée à la petite enfance, Rita Demblon-Pollet, conseillère départementale déléguée à la famille et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf

Afin de redynamiser le secteur Pointe de Trivaux et ses alentours, la ville de Meudon a créé un éco-quartier dans lequel logements, commerces, équipements scolaires et sociaux sont regroupés

C’est dans ce cadre que la crèche Marthe Hamelin, gérée par la Ville, a été transférée dans ce nouveau quartier, lui permettant ainsi d’augmenter sa capacité d’accueil de 60 berceaux à 66, et de se trouver à proximité de la grande zone d’activité de Vélizy 2

L’équipement a bénéficié de la part de  la Caf, d’une subvention d’investissement de 500 400 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 19 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf est renouvelé et l’extension des six places est intégrée au schéma de développement pour la période 2017 à 2020

mercredi 27 juin 2018

Visite d’une délégation allemande dans les Hauts-de-Seine



Le mardi 26 juin, les élus de la commission parlementaire chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la famille du parlement du Land Berlin, accompagnés de la ministre Madame Scheerens et de la sécrétaire d’État Madame Klebba, ont été reçus au centre social des Paradis à Fontenay-aux-Roses

Étaient présents Frédérique Leprince, directrice-adjointe des relations européennes, internationales et de la coopération de la Cnaf, Dominique Lafon, maire-adjoint chargé de l’enfance, du jumelage et de l’innovation, Françoise Gagnard, maire-adjointe chargée de la démocratie participative, de la vie associative, de la Maison de quartier des Paradis, de l’insertion et de la prévention




La Caf était représentée par Fred Latour, directeur-adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale, Marc Berson, expert en travail social, Marie-Pierre Alliaume, responsable des interventions sociales et de Florence Dossier-Filliol, cadre technique, de l’agence de Châtenay-Malabry

 
La Caf a présenté la politique d’animation de la vie sociale, les interventions sociales et les métiers des travailleurs sociaux

L’après-midi s’est achevé par la visite et la présentation des activités du centre social
 


Vis... ta Caf, épisode 19

Vous devez rembourser la Caf ? Choisissez le paiement en ligne, c'est gratuit !

Signature d’un CEJ à Sceaux

Le 25  juin, Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Philippe Laurent, maire de Sceaux, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) pour la période 2017-2020

Etaient également présents Chantal Brault, maire-adjointe déléguée à la politique familiale, à la petite enfance, à la vie scolaire et périscolaire et à le jeunesse, Francis Brunelle, maire-adjoint délégué à l’action sociale, à la prévention et à la santé, Catherine Arnould, conseillère municipale, les services petite enfance de la ville, et Abdela Madi, conseiller en développement enfance et jeunesse de la Caf

Ce contrat, qui porte sur l’évolution des projets liés à la petite enfance et à la jeunesse, prévoit le financement partiel des postes de coordinateur enfance et de coordinateur jeunesse dans le cadre du handicap, la création d’une structure petite enfance de 80 berceaux, d’un lieu d’accueil enfant-parent et d’une ludothèque, où enfants et parents pourront partager des moments de détente et de jeux

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance et jeunesse estimée à 169 000 euros au titre de 2017 et à 233 000 euros pour les années suivantes, venant compléter les prestations de service classiques servies aux structures

Sur quatre ans, le financement atteindra 870 000 euros                  

Forum modes de garde à domicile à Clamart

La ville de Clamart a organisé son forum des modes de garde à domicile le 23 juin dernier

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand. Jean-Pierre Cichy, gestionnaire-conseil à compétences élargies, a renseigné les familles sur les démarches à entreprendre pour bénéficier du complément mode de garde, les plafonds Caf en vigueur et les montants versés, les possibilités de cumul du complément mode de garde avec les autres prestations familiales

D’autres partenaires étaient présents : les ram/Rap, le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles, la Maison d’assistantes maternelles, le CCAS, le réseau des médiathèques….


vendredi 22 juin 2018

RLS : réunion d’information avec les bailleurs du département

Le 21 juin, une présentation aux bailleurs du département de la réforme de l’aide personnalisée au logement en secteur locatif social, a été effectué dans les locaux du Logement francilien à Courbevoie

Frédéric Bories, responsable de la dématérialisation des relations avec les bailleurs, et Laurence Douarre, responsable des parcours attentionnés habitat, à la Caf, ont animé la séance. 58 représentants de bailleurs (Adoma, Erigere, Hauts-de-Seine habitat, OPH, Sogemac, Emmaus habitat...) étaient présents

Ont été abordés le contexte réglementaire de la réforme, les plafonds de ressources à prendre en compte, le montant, la mise en œuvre et le calcul de la réduction du loyer de solidarité, la simulation APL/RLS sur le caf.fr, les impacts de la RLS ainsi que l’optimisation des échanges entre Caf et bailleurs

La réunion s’est achevée par des échanges individualisés

jeudi 21 juin 2018

Portes ouvertes au Ram/Rap du Plessis

Le 14 juin, des portes ouvertes au relais assistantes maternelles et parentales du Plessis-Robinson ont eu lieu en présence de Jacques Perrin, maire du Plessis-Robinson et d’Elisabeth Dubois, maire-adjointe déléguée à la famille, aux affaires scolaires et périscolaires

Cette manifestation avait pour objectif d’orienter les familles robinsonnaises vers des modes de garde individuels

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand. Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Mélodie Langlois, assistante sociale, ont pu renseigner une vingtaine de familles sur le complément mode de garde, l’emploi d’une assistante maternelle agréée et toutes les prestations relatives à la prestation d’accueil du jeune enfant

Des assistantes maternelles et parentales agréées ainsi qu’un juriste du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles étaient également présents



mardi 19 juin 2018

Matinale petite enfance à Châtillon le 9 juin 2018

Le service petite enfance de la ville de Châtillon a organisé un rendez-vous pour tous les parents et futurs parents à la recherche d’un mode de garde, en présence de Jean-Pierre Schosteck, maire de Châtillon, Jean-Paul Boulet, maire-adjoint délégué au sport, à la jeunesse, aux ressources humaines et à la citoyenneté, Elisabeth Surget, maire-adjointe déléguée à la petite enfance

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand à cette manifestation. Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Anne-Laure Lasareff, conseillère en économie sociale et familiale, ont pu renseigner les familles sur le complément mode de garde pour l’emploi d’une assistante maternelle ou d’une garde à domicile, la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant, les démarches à effectuer en cas de déménagement ou de garde alternée, les aides d’action sociale, Vacaf, les missions des techniciennes des interventions sociales et familales…

D’autres partenaires étaient présents : la PMI, le service médical des crèches, le Ram/Rap, le centre Guynemer, une micro-crèche Babilou, la ludothèque…


Signature d’un CEJ à Rueil-Malmaison

Le 18 juin, Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Patrice Cosson, maire-adjoint à l’éducation, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) entre la Caf et la ville pour la période 2017-2020, en présence des services petite enfance et jeunesse de la ville

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse et référente CEJ de la Caf, était également présente

Ce contrat, qui porte sur l’évolution des projets liés à la petite enfance et à la jeunesse, prévoit le financement partiel des postes de coordinateur enfance et coordinateur jeunesse dans le cadre du handicap, l’extension des accueils de loisirs Bons raisins maternels et primaires et Robespierre maternels, ainsi que le financement de séjours

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance et jeunesse estimée à 51 500 euros au titre de 2017 et à 128 000 euros pour les années suivantes, venant compléter les prestations de service classiques servies aux structures

Sur quatre ans, le financement prévu par ce contrat atteindra 435 000 euros

vendredi 8 juin 2018

Signature de la charte d’engagements réciproques du réseau loisirs handicap


Dans le cadre du 9ème petit déjeuner des élus qui s’est tenu le 26 mai, la Ville de Puteaux, l’Association des Maires des Hauts-de-Seine (AMD92), la Caf des Hauts-de-Seine, l’association Sais 92, le Préfet et l’Éducation nationale ont signé la charte d’engagements réciproques du Réseau loisirs handicap

Cette charte, une première au niveau national, a pour but d’engager l’ensemble des communes du département à apporter un accueil de qualité au sein des structures accueillant des jeunes, afin de favoriser l’accueil de tous les enfants en situation de handicap dans les structures de loisirs, les sorties et les séjours

Un multiaccueil inauguré à Boulogne-Billancourt

Le 7 juin, le multiaccueil Aloha
à Boulogne-Billancourt, a été inauguré en présence de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Géré par la société People and Baby, le multiaccueil dispose d’une capacité de 13 berceaux

Situé au cœur de résidences et de bureaux, l’emplacement de la structure est pertinent pour les familles domiciliées dans le quartier, comme pour celles qui travaillent dans la ville, et répond également aux besoins des salariés des entreprises réservataires

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 122 200 euros, représentant 43 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Portes ouvertes aux Ram/Rap d’Antony et de Sceaux le 2 juin

Le Ram/Rap La souris verte d'Antony a organisé une matinée portes ouvertes pour les familles à la recherche d’un mode de garde individuel

La Caf des Hauts-de-Seine tenait un stand

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, et Marie-Claire Coudray, conseillère en économie sociale et familiale, ont renseigné une trentaine de familles sur le complément mode de garde pour les assistantes maternelles, la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant...

D’autres partenaires étaient présents : la PMI, la Fédération des particuliers employeurs de France et le centre social et culturel d’Antony

Le Ram/Rap de Sceaux a également organisé sa matinée portes ouvertes à l’attention des familles

Niamakolo Camara, gestionnaire-conseil, et Anne-Laure Lasareff, conseillère en économie sociale et familiale, ont pu renseigner des familles sur les conditions d’ouverture de droit aux prestations liées à la Paje et au complément libre choix du mode de garde

La PMI était également présente au forum

Dans les deux cas, la présence de la Caf a été très appréciée, notamment s’agissant des renseignements apportés sur les prestations liées à la naissance (premier enfant ou nouvel enfant) et des échanges sur le choix d’un mode de garde



Un multiaccueil inauguré à Asnières-sur-Seine

Le 6 juin, le multiaccueil Baboune à Asnières-sur-Seine, a été inauguré en présence de Caroline Carmantrand, maire-adjointe déléguée à la famille et à la petite enfance, Marie-Jeanne Balley, responsable d’équipe du territoire PMI, Laurence Corpechot-Damour et Gary Le Goff, co-fondateurs de Baboune et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré par la SARL Baboune Odyssée, le multiaccueil dispose d’une capacité de 25 berceaux

L’équipement a bénéficié de la part de  la Caf, d’une subvention d’investissement de 275 000 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 63 % du coût du programme

Par ailleurs, il perçoit la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

lundi 4 juin 2018

Forum familles monoparentales à Suresnes

La ville de Suresnes a organisé un forum "j’élève seul(e) mon(es) enfant(s) : quelle(s) ressource(s) ?" à la maison de la petite enfance le 29 mai dernier

La Caf des Hauts-de-Seine était présente. Khanata Gaye, assistante sociale et Elisabeth Santamaria-Luis, cadre appui-métier, ont pu renseigner les familles sur les prestations familiales (AJPP, PPA, ASF) ainsi que sur des dispositifs tels que les ateliers Gipa et le Coup de pouce loisirs

D’autres partenaires étaient présents : PMI, CCAS, maison de quartier…

Les réponses au questionnaire réalisé par la Ville et recensant les besoins des familles constitueront un appui dans la construction du diagnostic partagé entre la Caf et la Ville, s’inscrivant dans la future signature d'une convention territoriale globale entre les deux acteurs

Deux nouveaux multiaccueils inaugurés

Le 31 mai, le multiaccueil LCPR Diderot à Issy-les-Moulineaux, a été inauguré en présence d’André Santini, maire et de Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Géré par la société Les petits chaperons rouges Groupe, le multiaccueil dispose d’une capacité de 41 berceaux

Situé au cœur du centre-ville, il répond également aux besoins des nombreuses entreprises commerciales situées dans ce secteur

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 385 400 euros, représentant 41 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le 1er juin, le multiaccueil Le château à Puteaux, a été inauguré en présence de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf des Hauts-de-Seine

Le château est issu du regroupement de la crèche et du jardin d’enfants des Deux coupoles, dotés de 65 berceaux, et de la création de 7 places nouvelles, soit au total une capacité de 72 berceaux

Géré par le groupe Crèches de France, il a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention de 546 800 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 18 % du coût du programme

Il perçoit également la prestation de service unique servie au titre de son fonctionnement

La création des 7 places supplémentaires a été intégrée au contrat enfance et jeunesse, signé entre la Ville et la Caf, pour la période 2015-2018

vendredi 1 juin 2018

Récréa’Caf : la cérémonie de remise des prix à la Caf des Hauts-de-Seine


Le 30 mai, les six écoles qui se sont vues attribuer un prix spécial lors des jurys du 16 mai dernier, ont été récompensées à l’occasion de la cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée dans les locaux de la Caf à Nanterre en présence de Patrice Cosson, maire-adjoint à l’éducation et aux centres de loisirs pour la commune de Rueil-Malmaison, Elisabeth Lazon, inspectrice de l’Éducation nationale et Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf des Hauts-de-Seine

Cette année, les enfants ont pu assister à un spectacle de hip hop et profiter d’une aire de structure gonflable

Les lauréats sont :

  • 6ème prix : l’école Jules Ferry A de Nanterre pour son projet : "Se connaître pour mieux comprendre ce qui nous unit", qui a reçu, pour sa première participation, un prix de 800 €
  • 5ème prix : l’école Robespierre B de Rueil-Malmaison pour son projet : "Machines à créer, machines à rêver", qui a reçu un prix de 800 €
  • 4ème prix : l’école Jacques Decour A de Nanterre pour son projet : "Danser pour se métamorphoser", qui a reçu un prix de 1 000 €
  • 3ème prix : l’école Jean-Jaurès de Clichy-la-Garenne : "Notre jardin magique, permaculture et protection de l’environnement", qui a reçu un prix de 1 200 €
  • 2ème prix : l’école Paul Éluard de Bagneux pour son projet : "On n’aime guère que la paix", qui a reçu un prix de 1 500 €
  • 1er prix : l’école Paul Langevin de Nanterre pour son projet : "Cuisine et partages !", qui a reçu un prix de 2 000 €

Ces prix sont destinés à financer une sortie ou activité avec les élèves ayant participé aux différents projets, leurs parents et enseignants