jeudi 12 juillet 2018

Appel à projets : accueils petite enfance adaptés aux familles en situation d'insertion sociale et professionnelle



La Caf des Hauts-de-Seine reconduit son appel à projets qui vise à apporter une réponse à une problématique sociale identifiée, dans une perspective d’accompagnement, d’aide à l’insertion sociale et professionnelle et d’égalité des chances.
Il permet de soutenir les EAJE prêts à réserver des places, à adapter leur offre d’accueil et à accompagner les familles dans leurs démarches d’insertion sociale et professionnelle


Qui peut participer ?


Les associations, les collectivités locales et les entreprises sont éligibles. L’appel à projets est ouvert aux structures d’accueil du jeune enfant ou aux structures mettant en place des actions d’insertion visant l’insertion sociale et professionnelle des familles.
Un référent devra être identifié. Il sera le coordonnateur de l’ensemble du projet et le garant de la cohérence des actions développées

Pour quels projets ?


Répondant aux besoins spécifiques des familles confrontées à des horaires spécifiques, à des problématiques liées à l’employabilité ou à des situations de fragilité (pauvreté, monoparentalité, reprise d'activité ou d'entrée en formation…), les actions veilleront notamment à :
  • identifier les familles potentiellement concernées dans le cadre d’un partenariat entre acteurs du territoire (travailleurs sociaux notamment)
  • organiser une priorité d’accueil de ces familles (critères d’admissions, urgence sociale...) et à en adapter les conditions : solutions d’accueil d’urgence, réservation de places pour des enfants de familles fragilisées, mise en place d’un projet favorisant les conditions d’une insertion professionnelle des parents, action de formation dans le champ des métiers de la petite enfance...
  • lever les représentations des parents concernés (qui pensent souvent ne pas pouvoir accéder à ces services), voire celles de certains professionnels
  • accompagner les familles dans une relation de proximité, en prévoyant, en particulier, les conditions de l’autonomie des parents, et donc leur sortie du dispositif dans un double objectif d’insertion professionnelle et sociale et d’accueil des enfants

Les projets s’attacheront ainsi à préciser les modalités de repérage des familles pour aller à leur rencontre, identifier leurs besoins, prendre en compte leur demande et leur proposer une offre d’information, d’accompagnement individualisée et un service adapté

Le dossier devra être constitué et remis au plus tard le 10 septembre 2018 pour les projets portant sur l’année 2018

Pour en savoir plus :
              - annexe 1
              - annexe 2

  • pour les actions :
             - annexe 3
             - annexe 4

Renouvellement de la certification à la norme Iso et confirmation du label Marianne de la Caf des Hauts-de-Seine




Inscrite dans une démarche d’amélioration continue de sa qualité de service et de l’accueil de son public, la Caf des Hauts-de-Seine est certifiée Iso depuis 1997 et a obtenu le label Marianne en 2011

À l’issue de l’audit réalisé en avril 2018, l’Afnor, organisme certificateur, a confirmé le renouvellement de la certification de son système qualité à la norme Iso 9001, sous sa version 2015, avec, cette année, la prise en compte de l’Institut régional de formation des allocations familiales dans le champ de la certification, ainsi que le maintien de sa labellisation au référentiel Marianne

Ce renouvellement vient attester de la maîtrise par la Caf de ses processus de travail et de son souci de la satisfaction de ses publics

lundi 9 juillet 2018

Inauguration du nouveau multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon




Le 6 juillet, le multiaccueil Marthe Hamelin à Meudon, a été inauguré, en présence de Denis Larghero, maire de Meudon et vice-président du Département, Elisabeth Français, maire-adjointe déléguée à la petite enfance, Rita Demblon-Pollet, conseillère départementale déléguée à la famille et de Caroline Gugenheim, directeur de la Caf

Afin de redynamiser le secteur Pointe de Trivaux et ses alentours, la ville de Meudon a créé un éco-quartier dans lequel logements, commerces, équipements scolaires et sociaux sont regroupés

C’est dans ce cadre que la crèche Marthe Hamelin, gérée par la Ville, a été transférée dans ce nouveau quartier, lui permettant ainsi d’augmenter sa capacité d’accueil de 60 berceaux à 66, et de se trouver à proximité de la grande zone d’activité de Vélizy 2

L’équipement a bénéficié de la part de  la Caf, d’une subvention d’investissement de 500 400 euros, prélevée sur le plan crèche pluriannuel d’investissement, représentant 19 % du coût du programme

Il perçoit par ailleurs la prestation de service unique servie par la Caf au titre de son fonctionnement

Le contrat enfance et jeunesse entre la Ville et la Caf est renouvelé et l’extension des six places est intégrée au schéma de développement pour la période 2017 à 2020

mercredi 27 juin 2018

Visite d’une délégation allemande dans les Hauts-de-Seine



Le mardi 26 juin, les élus de la commission parlementaire chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la famille du parlement du Land Berlin, accompagnés de la ministre Madame Scheerens et de la sécrétaire d’État Madame Klebba, ont été reçus au centre social des Paradis à Fontenay-aux-Roses

Étaient présents Frédérique Leprince, directrice-adjointe des relations européennes, internationales et de la coopération de la Cnaf, Dominique Lafon, maire-adjoint chargé de l’enfance, du jumelage et de l’innovation, Françoise Gagnard, maire-adjointe chargée de la démocratie participative, de la vie associative, de la Maison de quartier des Paradis, de l’insertion et de la prévention




La Caf était représentée par Fred Latour, directeur-adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale, Marc Berson, expert en travail social, Marie-Pierre Alliaume, responsable des interventions sociales et de Florence Dossier-Filliol, cadre technique, de l’agence de Châtenay-Malabry

 
La Caf a présenté la politique d’animation de la vie sociale, les interventions sociales et les métiers des travailleurs sociaux

L’après-midi s’est achevé par la visite et la présentation des activités du centre social
 


Vis... ta Caf, épisode 19

Vous devez rembourser la Caf ? Choisissez le paiement en ligne, c'est gratuit !

Signature d’un CEJ à Sceaux

Le 25  juin, Fabrice Dorin, président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Philippe Laurent, maire de Sceaux, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) pour la période 2017-2020

Etaient également présents Chantal Brault, maire-adjointe déléguée à la politique familiale, à la petite enfance, à la vie scolaire et périscolaire et à le jeunesse, Francis Brunelle, maire-adjoint délégué à l’action sociale, à la prévention et à la santé, Catherine Arnould, conseillère municipale, les services petite enfance de la ville, et Abdela Madi, conseiller en développement enfance et jeunesse de la Caf

Ce contrat, qui porte sur l’évolution des projets liés à la petite enfance et à la jeunesse, prévoit le financement partiel des postes de coordinateur enfance et de coordinateur jeunesse dans le cadre du handicap, la création d’une structure petite enfance de 80 berceaux, d’un lieu d’accueil enfant-parent et d’une ludothèque, où enfants et parents pourront partager des moments de détente et de jeux

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance et jeunesse estimée à 169 000 euros au titre de 2017 et à 233 000 euros pour les années suivantes, venant compléter les prestations de service classiques servies aux structures

Sur quatre ans, le financement atteindra 870 000 euros                  

Forum modes de garde à domicile à Clamart

La ville de Clamart a organisé son forum des modes de garde à domicile le 23 juin dernier

La Caf des Hauts-de-Seine était présente sur un stand. Jean-Pierre Cichy, gestionnaire-conseil à compétences élargies, a renseigné les familles sur les démarches à entreprendre pour bénéficier du complément mode de garde, les plafonds Caf en vigueur et les montants versés, les possibilités de cumul du complément mode de garde avec les autres prestations familiales

D’autres partenaires étaient présents : les ram/Rap, le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles, la Maison d’assistantes maternelles, le CCAS, le réseau des médiathèques….